Aller au contenu

Médiacritiques


  • Adhésion + abonnement à la revue

    L'adhésion à l'association est valable un an à partir de la date de règlement, et ouvre droit à réduction fiscale.

    L'abonnement à la revue débute avec le dernier numéro paru et inclut les trois numéros suivants. Soit une année de Médiacritiques à lire à tête reposée.

    Quelle réduction fiscale ?

    Pendant sept ans, entre 2010 et 2016, le ministère des Finances a contesté à Acrimed le droit de délivrer des reçus fiscaux. La cour administrative d’appel de Versailles nous a finalement donné raison, établissant notamment qu'« il n’est pas sérieusement contesté [que la mission de l'association] revêt un caractère d’intérêt général ».

    Profitez-en donc ! Les cotisations d'adhésion à Acrimed (mais pas les abonnements à la revue) ouvrent droit à une réduction d'impôt de 66% :

    • une cotisation de 5€ ne vous coûtera réellement que 1,70€ ;
    • une cotisation de 10€ ne vous coûtera réellement que 3,40€ ;
    • une cotisation de 40€ ne vous coûtera réellement que 13,60€ ;
    • une cotisation de 70€ ne vous coûtera réellement que 23,80€.

    « Si un nouveau monde est possible, d’autres médias le sont aussi.
    Pour qu’un nouveau monde soit possible, d’autres médias sont nécessaires ! »

  • Abonnement à la revue Médiacritiques

    L'abonnement à la revue débute avec le dernier numéro paru et inclut les trois numéros suivants. Soit une année de Médiacritiques à lire à tête reposée.

  • Médiacritiques n°35

    (Livraison à partir du 9 juillet)

    « Réforme des retraites, violences médiatiques »

    SOMMAIRE :

    p. 4 : Docteur Cymès et mister Michel

    p. 8 : Les éditocrates serrent les rangs derrière Macron

    p. 12 : Les économistes de Bruno Le Maire saturent les médias

    p. 16 : L'Institut Montaigne fait la Une : « Travaillez plus ! »

    p. 22 : Au nom du pluralisme... taisez-vous !

    p. 25 : Les injonctions assourdissantes des magazines féminins

    p. 30 : Le Parisien coiffe le képi dans les quartiers populaires

    p. 36 : Le tabac protège du Covid ? Gare à l'enfumage...

    p. 38 : La presse imprimée au temps du coronavirus

    Et dans les rubriques :

    p. 3 : TF1 et la culture : des paroles et des actes

    p. 11 : « Meilleur du pire » du confinement

    p. 24 : « Complotisme »

    6,00 €
  • Médiacritiques n°34

    (Livraison à partir du 5 février)

    « Réforme des retraites, violences médiatiques »

    SOMMAIRE :

    p. 3 : Les éditorialistes sur le pied de guerre

    p. 9 : Quatre jours de propagande

    p. 15 : 50 nuances de galères

    p. 17 : Les cheminots sur le gril

    p. 19 : Les plantages en série de Christophe Barbier

    p. 21 : La presse en (ordre de) marche

    p. 25 : Violences médiatiques contre les grévistes

    p. 31 : Europe 1 en tenue de combat

    p. 38 : Mais où sont passés les magazines féminins ?

    p. 41 : Journaliste cherche témoignage contre la grève

    Et dans les rubriques :

    p. 7 : Éric Neuhoff : entre-soi, misogynie et mépris de classe

    p. 37 : Dupont de Ligonnès : la « méprise »

    p. 45 : Le palmarès 2019 des éditocrates

    6,00 €
  • Médiacritiques n°33

    (Livraison à partir du 8 octobre)

    « Où va le journalisme ? »

    SOMMAIRE :

    p. 4 : Où vont les médias

    p. 6 : Google & Cie : main basse sur l'information

    p. 10 : Macron contre le journalisme

    p. 18 : Où vont les journalistes ?

    p. 22 : Radio France : les sévices publics de Sibyle Veil

    p. 29 : Qui est journaliste ? Des experts traquent les intrus

    p. 34 : « Les Informés » : triomphe de la com' en huis-clos

    p. 38 : La presse locale dans tous ses états

    p. 41 : Conseil de presse : médiation, oui ! Édredon, non !

    Et dans les rubriques :

    p. 3 : « L'affaire » Yann Moix

    p. 28 : Le « racisme anti-blanc » fait la Une

    p. 45 : Copies du bac : interro surprise sur BFM

    6,00 €
  • Médiacritique(s) n°29

    (Livraison à partir du 20 novembre)

    SOMMAIRE :

    p. 4 : Le Zemmour Tour 2018

    p. 5 : "Rencontres d'Aix" : au service des puissants

    p. 9 : Reworld Media, contre le journalisme

    p. 11 : Plateformes numériques et droits voisins

    p. 13 : Fries, un privatiseur à la tête de l'AFP

    p. 16 : L'Amérique latine en 2 minutes

    p. 17 : La Palestine n'intéresse personne

    p. 19 : France 24 ou Françafrique ?

    p. 20 : McCain dans les médias français

    p. 25 : Les mots médiatiques sont importants

    p. 26 : "Questions directes", ou comment saboter le débat public

    p. 31 : "Une si longue attente"

    3,50 €
  • Médiacritique(s) n°28

    (Livraison à partir du 10 juillet)

    SOMMAIRE :

    p. 4 : Le CAC 40 épate Le Monde

    p. 5 : La Macronie contre les médias

    p. 7 : Interview de Macron : pour un journalisme d'apparat

    p. 10 : Entretiens présidentiels : qui invite qui ?

    p. 13 : Les éditocrates et le péril jeune

    p. 15 : Premier mai à Paris : l'information saccagée

    p. 17 : Les jeux de l'été

    p. 20 : Secret des affaires : l'information menacée

    p. 23 : Gaza : contorsions médiatiques

    p. 27 : L'Express, Bourdieu et la science

    p. 29 : "C'est mon boulot" sur France Info

    p. 32 : Demorand, "la démocratie et le service public"

    p. 33 : Il y a 30 ans, "la télé publique au pied du mur"

    3,50 €
  • Médiacritique(s) n°27

    (Livraison à partir du 2 mai)

    SOMMAIRE :

    p. 4 : La Saint-Valentin, le Figaro et les annonceurs

    p. 7 : "L'Eco" de France Info ou les patrons à la maison

    DOSSIER :

    p. 10 : Le Parisien et la réforme de l'audiovisuel public

    p. 11 : Réforme de la SNCF (1) : premiers tirs de barrage

    p. 15 : SNCF (2) : débats télévisés ou quets-apens ?

    p. 19 : SNCF (3) : Le cas de Pascal Perri

    p. 21 : SNCF (4) : L'éternel retour des gardiens du consensus

    p. 24 : "24H Pujadas", quintessence du bavardage médiatique

    p. 27 : Le pouvoir des médias

    3,50 €